Motown

Motown

Parfait pendant Stax "Soulsville", Tamla Motown est créé par Berry Gordy à la fin des années 50. Le label est établi à Détroit, "Motor Town" avant d'être rebaptisé par le label "Hitsville, U.S.A.", énorme cité ouvrière tournée toute entière vers l'industrie automobile. Comme dans toutes les cités sombres du nord industriel des U.S.A., les usines de Détroit emploient une population noire déracinée des champs du Dixieland dans les années de la grande dépression. La soul music, après le blues, représente une chance d'échapper à la vie de la chaîne selon le modèle de Ford. L'écurie Motown offre à de jeunes artistes un encadrement et une véritable école de la scène. Même l'incontournable Marvin Gaye, musicien de studio avant d'être chanteur, a appris son célébre jeu de scène auprès d'une ancienne institutrice engagée par Gordy pour coacher ses poulains.

Tamla Motown ajoute à la soul, une dimension pop à grands renforts d'orchestrations, d'arrangements sophistiqués et de soins apportés à la garde-robe des artistes et des oeuvres pour ainsi, extirper cette musique de son enclavement racial et culturel. Le rêve de Gordy prend forme avec l'épanouissement des carrières respectives des Supremes, Temptations, Stevie Wonder, Martha & The Vandellas, Marvin gaye, The Jacksons... Le succès publique de ces artistes repose sur les épaules d'auteurs et de producteurs uniques, jamais égalés depuis : Gordy, Holland/Dosier/Holland, Norman Whitfield, Smokey Robinson...

Motown offre au monde à l'aube des années 80, les artistes qui monopoliseront les ondes et les bacs par la suite : Diana Ross, Lionel Ritchie, Michael Jackson, Marvin Gaye... Malheureusement, beaucoup quitteront le label pour signer chez des majors et accomplir leur destinée de stars loin de leur berceau. A la fin des années 80, une partie du personnel poursuit Gordy pour non-payement de leurs droits d'auteur : c'est la fin. Le label est ensuite cédé à MCA en 1988 pour 61 millions de dollars. Depuis les productions Motown ne sont plus que des reflets d'une grandeur passée.