Enrique Iglesias

Enrique Iglesias

Cette fiche, consacrée à Enrique Iglesias, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Enrique Iglesias en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Enrique Iglesias

  • Né(e) le 08/05/1975
  • Pays : Espagne
  • Genre(s) : Pop, Rock
  • Label(s) :  Barclay
  • Enrique Miguel Iglesias Preysler est le fils du célèbre Julio Iglesias. Enrique voit le jour le 8 mai 1975 à Madrid en Espagne, pays qu'il habite jusqu'en 1982. Il déménage ensuite avec sa sœur et son frère dans la maison de leur père à Miami. Sa carrière commence lorsqu'il fréquente encore l'école secondaire. Il fait ses débuts dans la pièce de théâtre « Hello Dolly » à l'Ecole Privée Gulliver. Dès lors, il entreprend d'améliorer son chant à l'insu de ses parents. Après une année passée dans les salles de classe de l'Université de Miami où il étudie en administration, il décide de poursuivre son rêve de faire de la musique. En 1995, il chante une première fois devant celui qui deviendra son agent. Enrique exige qu'il soit présenté plutôt comme un artiste d'Amérique Centrale encore inconnu du nom d'Enrique Martinez. Ce n'est que lorsqu'il décroche un contrat d'enregistrement avec « Fonovisa » qu'il avoue son désir de faire carrière dans la musique à ses parents. Il se rend ensuite à Toronto où il passe finalement cinq mois en studio.

    En 1996, le succès est instantané avec son premier album « Enrique Iglesias » puisqu'il vend plus d'un million d'exemplaires en moins de trois mois. De fait, il décroche un disque d'Or en seulement sept jours au Portugal. Depuis ce jour, l'album s'écoule à plus de six millions d'exemplaires et Enrique donne des centaines de concerts. En 1997, « Vivir », son deuxième album sort dans les bacs et il en écoule plus de cinq millions d'exemplaires à travers le monde. La même année, il remporte le Grammy du Meilleur artiste latin, de même que le titre d'Artiste de l'année selon le magazine Billboard qui accorde à « Vivir » le titre d'Album de l'année. Il remporte également deux American Music Awards, un World Music Award, huit Premio Lo Nuestro Awards, deux prix Ace et des prix reliés à la composition. Par ailleurs, ses concerts font salle comble dans les 16 pays où il se produit. En 1998, Enrique démontre sa sensibilité sur « Cosas Del Amor » ce qui lui vaut l'ASCAP Songwriter of the Year. En 1999, il sort son quatrième album. En fait, il s'agit d'un tout premier album en anglais intitulé « Enrique » qui, grâce au succès du single « Bailamos », se propulse au sommet des palmarès avec des ventes qui dépassent alors le cap des 23 millions d'albums, tous les disques confondus. Il atteint déjà la certification Or ou Platine dans au moins 32 pays. En même temps, Will Smith lui demande de participer à la chanson « Bailamos » de la bande son de WILD WILD WEST.

    En 2001, il revient encore plus fort avec « Escape », un album qui comporte son lot de hits dont « Don't Turn off the Light » et « Hero ». En 2002, il sort « Quizas », son premier album en espagnol depuis cinq ans. Il se vend à plus d'un million d'exemplaires la semaine de sa sortie et constitue le plus fort démarrage de tous les temps pour un album en espagnol au chart de Billboard. « Quizas » compte également trois singles n°1 des charts, faisant de Enrique Iglesias l'artiste qui compte le plus grand nombre de singles n°1 de l'histoire de la musique latino. En 2003, Enrique revient avec « 7 », un nouvel album pop interprété en anglais. Peu de temps après, le premier single « Not In Love » extrait de cet album sort et c'est à nouveau un véritable succès.