IAM

IAM

Cette fiche, consacrée à IAM, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de IAM en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur IAM

  • Pays : France
  • Genre(s) : Groupe Rap, Star des Hits des années 90
  • Label(s) :  Barclay
  • Iam est un groupe originaire des banlieues marseillaises en France. Vers 1985, l'histoire commence avec le groupe Lively Crew. En fin d'année 1986, Philippe Fragione fait son premier voyage à New York et s'affuble son premier surnom « Chill et Eric », qui devient Kheops dans la formation d'Iam. En 1988, Geoffroy Mussard aka Shurik'n arrive et ensemble, ils deviennent le B Boys Stance. Pascal qui est bassiste et batteur fréquente la bande. L'année suivante, les dernières recrues intègrent la formation d'Iam, les deux danseurs Malek Sultan et Divin Kephren et Pascal, qui devient Imhotep. Outre les nouveaux arrivants, le groupe se fonde autour de références égyptiennes et extrême-orientales. En 1989, ils enregistrent sur un magnétophone quatre pistes, la cassette « Concept ». Malgré un tirage limité, le résultat est plus que satisfaisant, le rap de Marseille prend forme, remonte jusqu'à Paris et en 1990, ils signent avec le label Labelle Noir.

    Puis, ils ouvrent le concert de Madonna dans la plus grande salle parisienne, à Paris Bercy. Depuis, ils font les premières parties de Public Enemy, de Rita Mitsouko, de James Brown et de Touré Kunda. En 1991, Iam sort son premier album « De La Planète Mars », qui s'écoule à 100 000 exemplaires. « Red Black And Green », « Tam Tam De L'Afrique » et « Planète Mars » sont les trois simples extraits de ce premier disque. Finalement, cet opus s'impose comme une des plus grandes réussites de la scène rap française. Quelques temps après, Iam revient avec un disque d'une quarantaine de titres « Ombre Est Lumière ». Cet album oscille entre l'actualité et la mythologie, entre des textes engagés et des parodies comme « Le Mia », un énorme succès en France. La notoriété du groupe au niveau national est en pleine ascension et en 1995, Iam est élu Groupe de L'année par les Victoires de la Musique.

    La même année, ils participent au projet lancé par le cinéaste français Mathieu Kassovitz, à l'occasion de la sortie de son film « La Haine ». Sur un même opus, différents groupes de rap interprètent des titres liés au thème du film, soit la police et la banlieue. Le titre d'Iam s'intitule « La 25ème Image ». Après de longues tournées de promotion du dernier album, le groupe décide de faire une pause et de prendre du recul. Ainsi, le chanteur Chill, Akhenaton, publie un album solo « Métèque Et Mat ». Deux ans après, Iam revient avec l'album « L'école Du Micro D'argent », enregistré à New York puis réenregistré à Paris avec la collaboration de Prince Charles, célèbre producteur de Harlem. Finalement, ce disque s'écoule à 300 000 exemplaires, c'est un événement pour un album de rap.

    En 1997, le groupe participe à un projet lié aux problèmes des banlieues françaises, police, racisme, violence et chômage, avec d'autres groupes de rap français comme Assassin, Ménélik, Ministère Amer et Fabe. Ensemble, ils enregistrent un titre au profit de l'association MIB, Mouvement de l'Immigration et des Banlieues, qui s'intitule « 11 Mn 30 Contre Les Lois Racistes ». La même année, aux Francofolies de la Rochelle, Iam s'entoure de nombreux autres groupes marseillais et donne un concert. En 1998, le groupe reçoit la Victoire de la Musique du Meilleur Album de l'année. Après le succès de l'album d'Akhénaton en 1995, Kheops sort une production solo avec « Sad Hill » et une de Shurik'n avec « Où Je Vis ». Puis, Imhotep publie « Blue Print ». Shurik'n remporte le plus de succès et culmine en quelques semaines dans les meilleures ventes.

    Quelques temps après, Iam revient avec le titre inédit « Independenza », sur le thème de l'indépendance culturelle. Ce morceau figure sur le nouveau pressage de l'album « L'école Du Micro D'argent ». En 1999, les deux membres Akhenaton et Kheops reçoivent la Victoire de la Musique pour la Meilleure Bande Originale de l'année avec le film « Taxi ». La même année, Malek Sultan aka Freeman publie un nouvel album solo « L'palais De Justice », qui confirme l'incroyable potentiel de créativité de chacun des membres du groupe. En 2000, Akhenaton réalise son premier film « Comme Un Aimant ». Le film, qui traite de la vie des quartiers défavorisés de Marseille, reçoit un accueil très mitigé. Quant à la Bande Originale du film, elle est signée Akhenaton et Bruno Coulais, un compositeur de musiques de films.

    En solo, Kheops ressort un deuxième album « Sad Hill Impact » et Akhenaton se lance dans l'électronique avec son album en hommage à l'électro funk, « Electro Cypher ». Puis, Shurik'n et son frère Faf la Rage arrivent avec « La Garde ». Depuis le dernier opus d'Iam, ses membres enregistrent une dizaine d'albums solo. En 2003, Iam continue avec l'album sombre « Revoir Un Printemps » précédé du simple « Noble Art », sur lequel figurent les featurings des rappeurs américains Redman et Method Man. Sur ce disque, Beyonce des Destiny's Child apparaît également sur le titre « Bienvenue ». En 2004, le groupe marseillais sort un DVD « Au Coeur d'Iam : Genèse D'un Album », qui offre notamment un documentaire d'1h30. Au même moment que la sortie du simple « Stratégie D'un Pion », Iam entame le « Stratégie Tour », une tournée qui marque le retour du groupe sur scène après sept années d'absence.