Phil Collins

Phil Collins

Cette fiche, consacrée à Phil Collins, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Phil Collins en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Phil Collins

  • Né(e) le 30/01/1951
  • Pays : Angleterre/Suisse
  • Genre(s) : Pop
  • Contrairement à Peter Gabriel, Tony
    Banks et Mike Rutherford, avec qui il a formé Genesis il a échappé à
    l'éducation sévère de la Charterhouse. Très t^t, Phil Collins est intéressé par son instrument de prédilection : la batterie. Il reçut son premier tambour alors qu'il n'avait que 5 ans et dès son enfance, il se produit dans quelques émissions de
    radio et de télévision.Il a l'Art dans la peau, il s'adonne à la comédie dramatique et Phil n'a que 13 ans lorsqu'il fait son entrée dans le monde du cinéma. En 1964, il joue dans le premier film des Beatles «A Hard Day's Night».Malgré quelques apparitions dans des films, c'est la musique qui lui donnera le succès.

    Tout commence lorsque Phil Collins, avec un ami fonde un groupe du nom de Real Thing. Il joue avec différents groupe et démontre ses talents de batteur. C'est à cette époque que Genesis recherche un nouveau batteur Phil Collins, ainsi que 14 autres candidats, se présentent pour le bout d'essai. Il s'avère être l'homme de la situation.Excellent batteur, c'est aussi un bon auteur et un interprète de talent

    En 1981, Phil Collins débute une carrière en
    solo et enregistre son premier album «Face
    Value» qui se classe en tête du hit-parade
    britannique des albums le 7 février ll se
    vend à plus de 900 000 exemplaires en
    Grande-Bretagne. Près de six mois plus
    tard, «Face Value» grimpe à la 7ème place
    aux Etats-Unis et reçoit un disque d'or

    En 1982 Phil Collins participe au
    premier gala du Prince Trust Rock à Lon-
    dres. Il joue la partie de batterie pour l'album de Robert Plant «Picture At Eleven».
    En Septembre, il produit «Something's
    Going On», l'album solo de Frida, ex-chan-
    teuse du groupe Abba. Le second album de
    Phil Collins, «Hello, l Must Be Going» se
    classe deuxième en Angleterre et reste 160
    semaines dans les charts.

    1983 - En février, «Hello, 1 Must Be Going»
    grimpe à la 8ème place dans les charts
    américains.

    1984 - Le 8 juin, Phil Collins participe à
    nouveau au gala annuel Prince's Trust Rock.
    Il incarne un présentateur de télévision dans
    la série «Miami Vice». «Do They Know lt's
    Christmas» de Band Aid est enregistré en
    novembre, avec Phil Collins interprète et à la
    batterie. En duo avec Philip Bailey il con-
    cocte aussi le tube «Easy Lover».

    1985 - Le 26 février, Phil Collins est consa-
    cré meilleur chanteur pop pour le titre
    «Against AIl Odds» avec un Grammy. A pei-
    ne sorti, son album «No Jacket Required»
    bondit au sommet du hit-parade britannique.
    Entré le 2 mars, il y restera cinq semaines.
    Sting, Nathan East et Greg Philliganes sont
    aussi de la partie. A partir du 30 mars, l'al-
    bum se maintient pendant sept semaines en
    tête des charts américains. Le 13 juillet, Phil
    Collins se produit dans les concerts Live Aid
    au stade de Wembley de Londres et au sta-
    de Kennedy de Philadelphie. D'un concert à
    l'autre, il traverse l'Atlantique en Concorde.
    Il joue, entre autres, avec Jimmy Page et
    Robert Plant lors des retrouvailles de Led
    Zeppelin. En octobre, il interprète «Sepa-
    rate Lives» avec Marilyn Martin dans
    «White Nights».

    1986 - Le 25 février, lors de la remise des
    Grammies, Phil Collins rafle tous les hon-
    neurs avec son album «No Jacket Requi-
    red»: meilleur artiste de variété, meilleur arti-
    ste masculin et album de l'année. Le 20
    juin, Phil Collins est encore au rendez-vous
    pour le quatrième gala du prince Trust Rock
    avec Paul McCartney, Elton John, Tina Tur-
    ner Dire Straits et bien d'autres. En novem-
    bre, Phil Collins, ainsi que Nathan East à la
    basse et Greg Phillinganes au piano électro-
    nique, accompagnent Eric Clapton pour son
    nouvel album «August». Phil en est aussi le
    producteur et participe à la tournée mondia-
    le qui suit la parution de l'album. En décem-
    bre, «August» occupe la 3ème place dans
    les charts britanniques.

    1987 - Phil Collins le soliste s'efface et «ln-
    visible Touch» occupe le devant de la scène!

    1988 - En juin, Phil Collins, avec, entre au-
    tres, Eric Clapton, Joe Cocker et Elton John
    participent au gala du prince Trust Rock. Le
    11 juin, il se produit à la batterie au stade de
    Wembley à l'occasion de la célébration du
    70ème anniversaire de Nelson Mandela.
    Dans le film «Buster», Phil Collins joue le
    premier rôle, celui du légendaire pilleur
    de train. Il interprète aussi la chanson du
    générique et compose l'album de la bande
    originale.

    1989 - «Two Hearts» de Phil Collins est sa-
    crée meilleure chanson de film et récompen-
    sée par un Grammy le 22 février. Le 18
    mars vient au monde le premier enfant de
    Phil Collins, prénommée Lily Jane. Phil est
    plusieurs fois primé en Grande-Bretagne, au
    Canada et en Suède pour son interprétation
    dans «Buster'>. Le 24 août, il incarne l'oncle
    Ernie dans la pièce de Pete Townshends
    «Tommy» lors d'une représentation de chari-
    té à laquelle participent aussi Elton John,
    Steve Winwood, Patti LaBelle et Billy ldol. Le
    2 décembre, son album «But Seriously»
    grimpe en tête du hit-parade en Angleterre
    où il se maintiendra 15 semaines.

    1990 - A partir du 6 janvier, «But Serious-
    ly» est classé N. 1 dans le hit-parade amé-
    ricain des albums. En mars, Phil Collins est
    sacré meilleur batteur par les lecteurs de la
    revue musicale Rolling Stones. Le 2 octobre,
    au Madison Square Garden de New-York, il
    donne le dernier concert d'une tournée de 9
    mois qui l'a entrainé dans 16 pays et 59 vil-
    les. En novembre, son album «Serious
    Hits ... Live!» se classe à la 2ème place
    dans les charts britanniques. A la remise
    des prix du Billboard Music, Phil Collins
    remporte la palme du meilleur artiste,
    du meilleur album du monde et du meil-
    leur single.

    1991 - En janvier Phil et son album «But
    Seriously» raflent les honneurs lors de la re-
    mise des American Music Awards: meilleur
    artiste et meilleur album. Il ne manque pas
    de profiter de son séjour aux Etats-Unis
    pour jouer un petit rôle dans «Hook», l'adap-
    tation de Peter Pan de Spielberg. En février
    «Serious Hits ... Live!» atteint la 11ème pla-
    ce au hit-parade américain. A Londres, il
    accompagne Eric Clapton à la batterie lors
    du premier de ses 24 concerts. «Another
    Day In Paradise», le disque de l'année, rem-
    porte un Grammy Phil Collins est à nouveau
    sacré meilleur batteur. En mai, à Boston, il
    se voit décerner le titre honorifique de doc-
    teur en musique. Et pourtant, Phil de décla-
    rer: «le plus important pour moi, c'est ma
    famille, et aucun succès professionnel ne
    pourra rien y changer.»