Chic

Chic

Cette fiche, consacrée à Chic, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Chic en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Chic

  • Pays : U.S.A.
  • Genre(s) : Disco, Funk
  • Label(s) :  Warner Music France
  • Chic est formé à l'initiative de Nile Rodgers et Bernard Edwards, en 1977. Nile Rodgers et Bernard Edwards se rencontrent en 1970, une époque où ils sont musiciens chacun de leur côté. Vers 1972, ils forment un premier groupe mêlant des influences jazz et rock, nommé The Big Apple Band. Après avoir tourné pendant plusieurs années avec le groupe New-York City, Nile Rodgers et Bernard Edwards quittent le groupe et décide de se consacrer à de nouveaux projets. Ils fondent le groupe Allah And The Knife Wielding Punks. Mais, après des débuts plutôt orienté vers la new-wave, ils retournent rapidement à un style plus funky et disco. Alors que la disco et le funk sont sur le devant de la scène déjà depuis de nombreuses années, Nile Rodgers et Bernard Edwards rencontrent Tony Thompson, le batteur de Patti LaBelle, les chanteuses Norma Jean Wright et Alfa Anderson, et choisissent le nom de Chic.

    Peu de temps après, se joignent au groupe Raymond Jones et Rob Sabino pour enregistrer la démo du titre « Dance, Dance, Dance ». Après sa présentation à toutes les maisons de disques de New York, « Dance, Dance, Dance » est finalement signé sur le label Buddah, qui le publie à la fin de l'année 1977. Le titre devient alors un énorme succès dans les clubs et précipite la maison de disques Atlantic Records, à signer Chic et lui assurer un plus grands succès. Grâce au succès international de « Dance, Dance, Dance », Chic devient un des groupes disco funk les plus prisés de la fin des années 70. En 1978, le groupe sort son premier album éponyme. S'en suit le départ de Norma Jean Wright pour sa carrière solo, elle est remplacée par Luci Martin. La carrière solo de Norma Jean Wright est toutefois fortement épaulée par Nile Rodgers et Bernard Edwards, qui produisent certains de ces titres.

    S'en suit la production d'un deuxième album intitulé « C'est Chic ! ». Celui-ci est rapidement propulsé dans le haut des charts, grâce au single « Le Freak » qui rentre dans l'histoire de la musique comme un des plus grands classiques de la fin des années disco. En 1979, Chic revient avec un troisième album intitulé « Risqué ». Cette fois, c'est le titre « Good Times » qui succèdent à « Le Freak », parmi les plus grand succès du groupe. Toutefois, au-delà de ce premier succès, « Good Times » devient également une source d'inspiration pour toute une génération de rappeur, grâce à Sugarhill Gang et Grand Master Flash. Après la renommée et du succès international du groupe, Chic permet à Nile Rodgers et Bertrand Edwards de s'imposer comme de grands producteurs. Ils produisent en effet les hits « We Are Family » et « He's The Greatest Dancer » pour les Sister Sledge et participent à l'explosion au début des années 80, de la carrière de Diana Ross grâce à « Upside Down » et « I'm Coming Out ».

    Au début des années 80, le déclin des années disco poussent Chic à plus s'intéresser à la production pour d'autres artistes comme Grâce Jones, Luther Vandross et bien d'autres encore. Toutefois, ils publient l'album « Real People » en 1980, puis l'album « Take It Off » en 1981, qui contient notamment le très énergique « Stage Fright ». S'en suit les albums « Chic Chic » en 1981 puis « Tongue in Chic » en 1982, suivis de « Believer ». Après plus de huit ans d'absence, Chic revient avec un album énergique et plein de créativité, nommé « Chic-Ism ». Celui-ci est propulsé grâce au titre « Chic Mystique » et impose de nouveau le groupe. S'en suit la sortie du single « Your Love » qui, accompagné d'excellents remixes, donne de nouveau à Chic une valeur de groupe incontournable de la black music.