Depeche Mode

Depeche Mode

Cette fiche, consacrée à Depeche Mode, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Depeche Mode en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Depeche Mode

  • Pays : Angleterre
  • Genre(s) : Pop-électro
  • Label(s) :  Labels
  • Depeche Mode est un groupe électro pop qui voit le jour en 1980, à Basildon en Angleterre. Précurseurs de la musique électronique, leur aventure commence à l'origine en 1976, lorsque le claviériste Vince Clarke et Andrew Fletcher font équipe pour la première fois et créent le groupe No Romance In China. Celui-ci officie peu de temps et en 1979, Vince Clarke fonde un autre duo du nom de French Look, avec le guitariste et claviériste Martin Gore. Peu de temps après, Andrew Fletcher vient rejoindre le groupe French Look, qui est rebaptisé of Sound. Le trio est ensuite complété par le chanteur David Gahan, qui intègre le groupe en 1980. Ainsi, Dépêche Mode naît la même année. Puis, Vince Clarke, Martin Gore, Andrew Fletcher et David Gahan produisent un premier titre, « Photographic ». Repéré par Daniel Miller, Depeche Mode signe avec le label Mute Records et sort les succès « Dreaming Of Me » au début de l'année 1981, « New Life » et « Just Can't Get Enough ».

    Toujours en 1981, le quatuor anglais publie un premier album, intitulé « Speak And Spell », qui remporte un énorme succès, au même titre que les singles précédents. Alors que le quatuor commence tout juste à se forger une identité, l'auteur principal Vince Clarke quitte le groupe et laisse Depeche Mode dans un doute profond. Vince Clarke fait en effet équipe avec le chanteur Alison Moyet, pour créer le groupe Yazoo, puis The Assembly et Erasure. Par la suite, Martin Gore s'adonne au travail d'écriture des textes du trio restant, lequel recrute le claviériste Alan Wilder en remplacement de Vince Clarke. Tandis que « A Broken Frame » en 1982 correspond aux toutes premières productions de Depeche Mode, les textes des chansons sinistres de Martin Gore se développent jusqu'en 1983, année de la sortie de « Construction Time Again ». S'en suit l'année suivante « Some Great Reward », véritable oeuvre artistique et commerciale, qui génère les mélancoliques « Blasphemous Rumours » et « Master And Servant », ainsi que le single et hit « People Are People ».

    En 1986, « Black Celebration » est toujours doté de chansons mélancoliques, un état qui entraîne une force commerciale importante. Après le superbe single « Strangelove », Depeche Mode revient avec « Music For The Masses » en 1987, puis avec le double live « 101 » en 1989, issu de leur tournée international, concert également filmé et dirigé par le légendaire D.A. Pennebaker. Considéré encore comme un groupe underground culte, Depeche Mode publie « Violator » en 1990, album qui remporte un énorme succès, notamment grâce aux singles « Enjoy The Silence », « Policy Of Truth » et « Personal Jesus ». Le groupe anglais continue de forger sa notoriété dans le monde avec « Songs Of Faith And Devotion » en 1993. Alors qu'ils sont au sommet, le groupe commence à faiblir en 1995 avec « Wilder », David Gahan fait également une tentative de suicide. Il rentre alors en clinique et se fait soigner, David Gahan étant dépendant de l'héroïne.

    Par la suite, continuant en trio, Dépêche Mode sort « Ultra » en 1997, un album qui contient les hits « Barrel Of A Gun » et « It's No Good ». Dépêche Mode revient ensuite avec « Exciter » en 2001, qui génère le succès « Dream On ». Puis, le groupe anglais publie « Playing The Angel » en 2005, un album qui contient entre autres la chanson « Precious ».