Donna Summer

Donna Summer

Cette fiche, consacrée à Donna Summer, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Donna Summer en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Donna Summer

  • Né(e) le 31/12/1948
  • Pays : U.S.A.
  • Genre(s) : Funk
  • Label(s) :  Epic Records
  • Donna Summer, de son vrai nom Donna Adrian Gaines, est née d'Andrew et de Mary Gaines le 31 décembre 1948 à Boston aux U.S.A. Elle est la troisième d'une famille de sept enfants, composée d'un garçon et de six filles. Dès son plus jeune âge, elle chante au sein de chorales dans les églises et à l'âge de 18 ans, elle part de Boston pour se rendre à New York et faire carrière. En Allemagne, Donna Summer décroche un rôle pour la comédie musicale « Hair », ainsi que d'autres contrats. Toujours en Allemagne, en 1974, elle rencontre Giorgio Moroder et Pete Belotte lors d'une audition, puis lance son premier album « Lady Of The Night ». En 1975, Donna Summer retourne aux Etats-Unis et lance son premier album américain « Love To Love You Baby », qui connaît un succès très retentissant. En 1976, elle publie le disque “A Love Trilogy” qui comprend les hits “Try Me I Know We Can Make It”, “Could It Be Magic” et en fin d'année, elle arrive avec l'album “Four Seasons Of Love”.

    En 1977, Donna Summer lance l'opus « I Remember Yesterday » qui contient l'un de ses plus gros hits, « I Feel Love ». La même année, elle sort son premier double album « Once Upon A Time ». En 1978, elle interprète un rôle au cinéma dans le film « Thanks God It's Friday », dont le titre « Last Dance » remporte un Grammy. La même année, Donna Summer sort son deuxième double album en live, qui contient des nouveaux morceaux comme « MacArthur Park » et « Heaven Knows ». En 1979, Donna Summer connaît un énorme succès avec les publications de son troisième et de quatrième double album, « Bad Girls » et « On The Radio », qui rassemblent les tubes « Hot Stuff », « Bad Girls », « On The Radio » et « No More Tears » avec Barbara Streisand. Peu à peu, la musique disco perd son souffle alors Donna Summer se tourne vers un style différent dans les années 80. En 1980, elle revient avec le disque « The Wanderer » au style new-wave et avec la compilation best of « Walk Away ».

    Avec la sortie d'un album éponyme en 1982 elle retrouve sa notoriété, perdue depuis 1980. En 1983, Donna Summer arrive avec son opus « She Works Hard For The Money », qui connaît un succès très retentissant et en 1984 avec « Cats Without Claws », au succès mitigé. En 1985, la compilation best of « The Summer Collection » arrive dans les bacs. En 1987, elle livre le disque « All Systems Go », revient en 1989 avec son nouvel opus « Another Place And Time », qui inclut le hit « This Time I Know It's For Real », et en 1990 avec « The Best Of » en Allemagne. En 1991, le disque « Mistaken Identity » ne remporte pas le succès attendu malgré d'excellentes prestations et la compilation best of « This Time I Know It's For Real » arrive dans les bacs en Europe. En 1993, « The Donna Summer Anthology » inclut deux nouvelles chansons inédites de 1982, « I'm A Rainbow », « Don't Cry For Me Argentina » et le titre « Carry », produite en collaboration avec Giorgio Moroder.

    En 1994, deux albums voient le jour, le best of « Endless Summer » qui comprend les deux nouveaux titres « Melody Of Love » et « Any Way At All », ainsi que l'album de Noël « Christmas Spirit ». En 1996, après quatorze ans, l'album « I'm A Rainbow » voit le jour ainsi que plusieurs nouveaux titres, dont « Does He Love You ? » en duo avec Liza Minnelli et « Whenever There Is Love » en duo avec Bruce Roberts extrait du film « Daylight ». « Master Series » sort en 1997, « Greatest Hits », « The Collection » en 1998 et en 1999, Donna Summer publie un nouvel album live qui rassemble trois nouveaux morceaux sur le disque, « I Will Go With You (Con Te Partiro) », « Love Is The Healer » et « My Life », six sur la vidéo et sept sur le DVD. La vidéo du concert et le DVD contiennent les cinq autres titres inédits, “Someone To Watch Over Me”, “If There Is Music There”, “Riding Through The Storm”, “Don't Wanna Work” et “Nobody”.

    La même année, Donna Summer publie la compilation “Millenium Edition” en Europe. Au cours des années 90, les hits “I Feel Love”, “The State Of Independence” et “Carry On” sont remixés. En 2000, Donna Summer publie les cinq nouveaux morceaux : « Dreamcatcher » du film « Naturally Native », « When I Look Up » en duo avec Darwin Hobbs, « The Power Of One du film « Pokemon 2000 : The Movie », « When The Dream Never Die (The mercy project) » et “Rosie Christmas”, extrait de l'album “Another Rosie Christmas”. La même année, elle s'occupe également de la distribution du show prestigieux « Divas Live 2000 ». En 2002, Donna Summer publie son album « Funkstreet » et en 2003, elle sort la compilation best of « The Journey », qui offre les trois nouveaux morceaux “You're So Beautiful”, “I Will Live For Love” et “That's The Way”.