Axelle Red

Axelle Red

Cette fiche, consacrée à Axelle Red, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Axelle Red en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Axelle Red

  • Né(e) le 15/02/1968
  • Pays : Belgique
  • Genre(s) : Pop, Soul
  • Label(s) :  Virgin
  • Axelle Red, de son vrai nom Fabienne Demal, naît le 15 février 1968 à Hasselt en Flandres dans le nord de la Belgique. Flamande francophone élevée dans un environnement néerlandophone, Axelle parle et chante dans les deux langues. En 1971, ses parents l'inscrivent à un enseignement de danse classique et en 1983, elle enregistre son premier 45 tours « Little Girls », qui se classe dans le top 50 en Belgique. En 1985, Mick Ronson, producteur et collaborateur de David Bowie, de Lou Reed et de Morissey, entend une cassette d'Axelle, sa voix l'émerveille et il se rend à Hasselt pour la rencontrer, mais son label anglais Redbus refuse de collaborer avec elle. Alors, Axelle continue de chanter, de prendre des cours de théâtre, de cinéma, de droit et signe avec BMG en 1988. En 1989, elle rencontre les frères auteurs compositeurs toulousains Daniel et Richard Seff. Ainsi, elle interprète « Kennedy Boulevard », un premier single qui devient un premier disque de platine en Belgique.

    En 1990, elle enregistre son deuxième simple « Aretha Et Moi », en hommage son idole Aretha Franklin et en 1991, elle change de maison de disques et signe avec Virgin Belgique. Puis, elle se consacre à l'écriture de textes afin de réaliser un album. Axelle Red publie un premier titre « Elle Danse Seule », avant de sortir son premier album « Sans Plus Attendre » en 1993, ce qui la propage hors de la Belgique. Teinté de soul et de rythm'n'blues, le premier simple et hit « Sensualité » arrive en France, suivi des deux autres extraits « Elle Danse Seule » et « Je T'attends ». En quelques mois, les ventes de « Sans Plus Attendre » dépassent celles des simples dans les classements européens et québécois. Finalement, ce premier disque devient quintuple disque d'or en Belgique avec 500 000 exemplaires. Des festivals rock aux festivals de variétés comme Les Francofolies de La Rochelle en 1994, Axelle Red multiplie par la suite les tournées, le succès est indéniable.

    En 1995, elle continue d'écrire des textes et enregistre dans les studios de Nashville aux Etats-Unis, son deuxième album « A Tâtons » qui sort en 1996. Pour ce disque aux sonorités soul, elle s'entoure notamment de Steve Cropper, d'Otis Redding et de Isaac Hayes. En 1997, elle interprète avec le Sénégalais Youssou N'Dour l'hymne de la coupe du monde de football, « La Cour Des Grands », à Oslo à l'occasion de la remise du Prix Nobel de la Paix. En 1998, Axelle Red arrive avec un album en espagnol, « Con Solo Pensarlo », dans lequel elle reprend d'anciens titres adaptés en espagnol par Ignacio Ballesteros. La même année, alors que son premier album atteint les 400 000 exemplaires vendus et les 370 000 copies écoulées pour « A Tâtons », Axelle Red se produit sur la scène parisienne du Palais des Congrès avec le spectacle « The Soul Of Axelle Red », où elle invite à cette occasion Sam Moore de Sam And Dave, Eddie Floyd et Percy Sledge. En 1999, en préparation d'un nouvel album, elle obtient la Victoire de la Musique de l'Interprète de l'année.

    Puis, elle sort le disque « Toujours Moi », sur lequel le hit « Ce Matin » apparaît, et entame une grande tournée de 400 dates. « Alive », un enregistrement en live, démontre l'intensité de ses concerts. En 2002, le chanteur Renaud, qui prépare un nouvel album, propose à Axelle Red d'enregistrer un duo. Ainsi, le hit « Manhattan Kaboul » voit le jour, devient numéro un des ventes de simples et obtient la Meilleur Chanson de l'année aux Victoires de la Musique en 2003. Toujours en 2002, Axelle Red sort « Face A - Face B », un disque qu'elle coréalise avec Al Stone, le producteur de Jamiroquaï et de Björk entre autres. « Face A - Face B » livre le premier extrait « Je Me Fâche ». En 2003, elle commence une nouvelle tournée qui passe par l'Olympia à Paris et revient en 2004, avec le premier best of de sa carrière qui s'intitule « French Soul ». Ce double album rassemble 18 tubes, deux nouveaux singles inédits et huit versions soul acoustiques inédites de ses plus grands succès.