Yannick Noah

Yannick Noah

Cette fiche, consacrée à Yannick Noah, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Yannick Noah en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Yannick Noah

  • Né(e) le 18/05/1960
  • Pays : France
  • Genre(s) : Chanteur Pop des années 90, 2000 & 2010
  • Label(s) :  Sony Music France
  • Yannick Noah voit le jour le 18 mai 1960 à Sedan en France, d'un père camerounais, Zacharie, et d'une mère française, Marie-Claire. Au cours de son adolescence, Yannick se passionne pour le tennis et passe des heures à s'entraîner. Remarqué par l'américain Arthur Ashe, il entame à Nice, un programme de sport études avec la Fédération Française de Tennis. En 1983, il remporte le tournoi de Roland Garros à Paris et par la suite, il se tourne vers la musique. En 1990, il sort son premier titre, « Saga Africa » et en 1991, il arrive avec son premier album, « Black et What », qui s'écoule à 600 000 exemplaires. En 1996, Yannick remporte la Fed Cup avec l'équipe féminine française qu'il entraîne. A cette période, il s'investit énormément au sein d'une association créée en 1988 avec sa mère, « Les Enfants De La Terre », qui offre des foyers d'accueil aux enfants en difficulté.

    Parallèlement, il participe également à diverses actions de « Fête Le Mur », une association dont il est le parrain et qui met des équipements sportifs, à la disposition des jeunes défavorisés. En 1993, il revient avec son deuxième album, « Urban Tribu », qui passe relativement inaperçu. Très inspiré par John Lennon et Jimi Hendrix, ce disque chanté en anglais, l'amène à se produire sur scène avec son groupe de musiciens, Zam Zam. Ensemble, ils parcourent la France pour une quarantaine de concerts qui s'intitulent, « Urban Tribu Tour 93 ». En 1997, Yannick publie son autobiographie, un ouvrage dans lequel il s'interroge sur la gloire et le rôle d'un champion. La même année, il sort un simple, « Oh Rêve », qui est une autre version de « la Marseillaise », écrite à l'origine par Rouget de Lisle. En 2000, Yannick Noah revient avec un nouvel album éponyme au métissage harmonieux entre Afrique et Europe , enregistré entre Paris et Kribi au Cameroun.

    Pour cet opus, il s'entoure de grands compositeurs tels que Jean-Jacques Goldman, Jean Kapler et Eric Benzi. Son premier extrait, « Simon Papa Tara », est dédié à son grand-père décédé. En fin d'année, après avoir participé à la tournée Ricard Live Music, il retrouve la scène en première partie de David Hallyday à l'Olympia. En 2001, il apparaît à la Fête de la Musique et se produit une nouvelle fois à l'Olympia. A la fin de l'année, il donne un concert au profit de l'association « Les Enfants De La Terre », pour ensuite se produire au Zénith de Paris. En 2002, Yannick poursuit une grande tournée et chante dans des festivals divers. En 2003, il fait les premières parties de Johnny Hallyday, lors de sa tournée des stades. Puis, il revient avec un nouvel opus, « Pokhara », produit par le trio Erick Benzi, Jean Kapler et Jacques Veneruso et un premier extrait, « Si Tu Savais ».