David Guetta

David Guetta

Cette fiche, consacrée à David Guetta, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de David Guetta en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur David Guetta

  • Né(e) le 07/11/1967
  • Pays : France
  • Genre(s) : Dance, House
  • Label(s) :  Virgin
  • David Guetta naît le 7 novembre 1967, à Paris en France. Au milieu des années 80, au même titre que Laurent Garnier et Antoine Clamaran, David fait ses débuts dans les clubs gays des Halles. En 1992, David arrive avec « Up & Way », un exercice garage vocalisé par Robert Owens. Dans la deuxième moitié des années 90, il s'impose dans les nuits parisiennes : Folies Pigalle, Queen, Bataclan, Palace, les Bains et d'ailleurs, il invite des légendes comme Little Louie Vega, David Morales, Dj Pierre et Roger Sanchez à partager ses platines. En 2002, annoncé par « Just A Little More Love », cocktail d'électro, de funk et de house avec Chris Willis de Nashville au chant, David Guetta arrive avec son premier album, qui paraît sur le label Virgin. Le succès est immense, le disque s'écoule à 250 000 exemplaires. Le deuxième single « Love Don't Let Me Go », encore plus dévastateur, évoque les sonorités techno, disco de Moroder et la new-wave de Dépêche Mode. En 2003, David arrive avec la compilation, « Fuck Me I'm Famous : Dj Mix Ibiza », qui porte le nom de la soirée qu'il organise à Ibiza. Ce disque comprend son remix du « Heroes » de David Bowie, disque d'or actuellement.

    Depuis quelques temps, David est régulièrement invité à mixer en Europe et de plus en plus, aux Etats-Unis, en Australie, au Japon, à Singapour, en Israël, tout en étant résident à The Cross à Londres, au Discoteca de Barcelone et au Mad à Lausanne. En 2004, propulsé par les guitares rock du single « Money », David sort son deuxième album, « Guetta Blaster ». David et Joachim Garraud, qui co-écrient et co-réalisent le premier opus, écrivent de véritables morceaux sur le modèle des classiques de l'électro/pop des années 80, de Dépêche Mode, Yazoo, Dead Or Alive et New Order. Ce disque offre des compositions originales auxquelles s'ajoutent, les voix gospel de Chris Willis et d'invités comme JD Davis (chanteur de Sinema), James Perry (alias Jimmy Polo, chanteur et producteur renommé de la scène de Chicago) et les britanniques Stereo MC's. Ouvert par « Money » et « Stay », « Guetta Blaster » plonge ensuite dans les racines expérimentales, de la house music et de la cold wave. « Used To Be The One », vocalisé par Willis, doit ainsi autant au « Don't Go » de Yazoo, qu'au garage. En outre, « Time » s'inspire de la pop anglaise et de la culture dance, sur des inspirations de « Sweet Dreams » d'Eurythmics.