Jay-Z

Jay-Z

Cette fiche, consacrée à Jay-Z, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Jay-Z en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Jay-Z

  • Né(e) le 04/12/1969
  • Pays : U.S.A.
  • Genre(s) : Hip-Hop
  • Label(s) :  Barclay
  • Shawn Corey Carter alias Jay-Z est né le 4 décembre 1969 à Brooklyn, à New York aux U.S.A. Shawn va à l'école avec Chris Wallace, alias Notorious B.I.G. Vers la fin des années 80, Jay-Z commence à produire des albums. En 1995, il sort le single underground, « In My Lifetime », qui connaît un très grand succès. En 1996, Jay-Z monte son propre label, Roc-A-Fella Records avec comme entrepreneurs, Damon Dash et Kareem Biggs Burke. Quelques temps après, Jay-Z arrive avec son premier album, « Reasonable Doubt », qui se classe dans les meilleures ventes et dans le top 50 des classements pop aux U.S.A. Dans ce premier disque, deux singles sont particulièrement excellents : « Ain't No Nigga » et « Dead Presidents », avec la collaboration de Foxy Brown. En définitive, il se compose de lyrics assez provocants mélangés à de très bonnes rimes, grâce à la participation de Notorious B.I.G.

    En 1997, Jay-Z revient avec son deuxième album, « In My Lifetime Vol. 1 », toujours signé sur son label et peu après le décès de Notorious B.I.G. Avec les collaborations de Puff Daddy, Lil' Kim, Too Short, Blackstreet et Dj Premier, cet opus comprend « You Must Love Me » et « Where I'm From ». Par la suite, Jay-Z écrit, produit et dirige un film semi autobiographique qui s'intitule, « Street Is Watching ». La Bande Originale du film s'écoule énormément et introduit beaucoup d'artistes de Roc-A-Fella Records, dont Memphis Bleek. Enfin, le plus grand simple de ce disque s'intitule « It's Alright ». Ensuite, un nouvel album voit le jour, « Nevertheless » et le single éponyme devient un hit international. Plusieurs rappeurs collaborent sur cet opus dont DMX, Foxy Brown et Too Short. En 1999, le succès continue pour Jay-Z avec un nouvel album, qui se classe premier dans les charts américains, « Life And Times Of S. Carter ».

    En 2000, « The Dynasty : Roc La Familia 2000 », arrive également premier dans les classements des charts américains. Pour cet album, ses collaborations se portent sur des rappeurs de Roc-A-Fella Records, dont Beanie Siegel, Memphis Bleek et Amil. En 2001, Jay-Z sort « The Blueprint ». Avec ce nouvel album, le sixième en cinq ans, le rappeur montre une certaine méditation provocante et émouvante sur la vie dans le hip-hop. De plus, avec ce disque, il vend plus de 426 000 copies dès sa première semaine de sortie. En fin d'année, Jay-Z est accusé d'avoir donné plusieurs coups de couteau à Lance Rivera, un producteur. Il plaide coupable. En 2002, Jay-Z fait équipe avec R. Kelly pour l'album, « The Best Of Both Worlds » et en 2003, il sort le disque qui s'intitule, « The Black Album », annoncé comme le dernier de sa carrière. Fort de son succès, Jay-Z s'affirme comme un rappeur légendaire.