The Police

The Police

Cette fiche, consacrée à The Police, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de The Police en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur The Police

  • Pays : Angleterre
  • Genre(s) : Pop, Rock
  • Label(s) :  Polydor Records
  • En 1976, le groupe Curved Air se sépare. Le batteur, Stewart Copeland, continue sa carrière et forme un nouveau groupe. Il fait alors la connaissance de Gordon Matthew Sumner, alias Sting, qui sait jouer de la basse en plus de chanter admirablement bien. Lui également cherche à former un groupe après sa séparation avec Last Exit. Ensemble, ils trouvent un guitariste d'origine corse qui s'appelle Henri Padovani. Et c'est ainsi que le groupe, The Police, se forme. Le nom du groupe est choisi avec une connotation provocatrice et ironique. Le groupe apparaît donc vers la fin des années 70, à une époque où le punk est à la mode et le groupe s'en inspire. Mais la force policière est à l'encontre des idées punks d'où l'ironie. De plus, le père de Stewart Copelant est agent du FBI.

    Le trio se compose ainsi d'un chanteur anglais et bassiste, d'un batteur américain et d'un guitariste corse, ce qui représente un groupe assez inédit. Mais, c'est également une période de galère pour le groupe qui se bat pour rechercher une maison de disques. Le groupe arrive finalement avec un premier single qui s'intitule, "Fall Out". Et un jour, Sting et Copeland rencontrent un guitariste exceptionnel et très expérimenté, qui cherche un groupe. Celui-ci n'est autre qu'Andy Summers, l'ancien guitariste de Mike Oldfield. Pour l'anecdote, Sting avait déjà remarqué les qualités d'Andy Summers, à un concert de Mike Oldfield en 1975. Andy Summers devient le quatrième membre du groupe. Par la suite, l'entente entre celui-ci et Henri Padovani se dégrade. Jusqu'au jour où une énorme engueulade intervient entre eux deux, à un concert pour une histoire d'amplis. Henri Padovani craque et quitte le groupe.

    Après cet incident, le groupe trouve ses marques : les trois membres du groupe sont blonds et ils utilisent cette image pour se démarquer. Le groupe ne perd pas de temps et sort son premier album, en 1978, qui s'intitule "Outlandos D'Amour". Dès sa sortie, le groupe trouve ses fans. D'ailleurs, le titre "Roxanne" devient bien vite un grand classique, qui va devenir un énorme succès mondial, même si au départ, la BBC le refuse pour son contenu. Deux autres titres marquent également l'attention : "Can't Stand Losing You" et "So Lonely". Le reste de l'album marque l'empreinte punk sur des titres énergiques comme notamment, "Next To You", "Truth Hits Everybody" et "Peanuts". Sting est le compositeur principal, même si Stewart Copeland apporte la touche punk sur ce disque.

    En 1979, c'est la sortie de "Reggatta De Blanc". Ce disque renferme deux nouveaux grand succès : "Message In The Bottle" et "Walking On The Moon", qui s'ajoutent à d'autres belles réussites comme "Bring On The Night" et "The Bed's Too Big Without You". Le succès se confirme définitivement et la réputation du groupe devient mondiale. En 1980, après avoir tourné pour "Reggatta De Blanc", le public réclame déjà un nouvel album. Celui-ci arrive et se nomme, "Zenyatta Mondatta". Les tubes qui en découlent sont "Don't Stand So Close To Me" et "De Do Do Do, De Da Da Da". Ce disque renferme d'autres réussites comme "WhenThe World Is Running Down", "You Make The Best Of What's Still Around" et "Driven To Texas".

    Quelques temps après, un nouvel album sort en 1981, "Ghost In The Machine". Celui-ci est plus réfléchi et ce contexte intellectuel se confirme notamment sur les singles, "Spirits In A Material World", "Invisible Sun" et le grand titre de l'album reste inévitablement le magnifique, "Every Little Thing She Does Is Magic". Au cours de l'année 1982, le groupe part en tournée et en 1983, il opère un retour discographique avec "Synchronicity". L'album est une fois de plus bien accueilli dans le monde et la chanson phare de cet opus est "Every Breath You Take". D'autres réussites y sont incluses comme, "King Of Pain", "Wrapped Around You're Finger" et "Synchronicity II". Le disque a l'honneur de détrôner de la première place des charts américains, l'album "Thriller" de Michael Jackson.

    Une immense tournée suit cet album et les concerts sont somptueux. Ensuite, le groupe décide de prendre du repos, après de longues années de gloire. Sting commence sa carrière solo en 1985, avec l'album "The Dream Of The Blue Turtles". En 1986, les membres du groupe décident de se retrouver pour sortir un nouvel album. Seulement personne n'apporte d'idées et cette tentative d'album aboutit finalement à un best of, qui s'intitule "Every Breath You Take". Cet échec est en définitive à l'origine de la séparation du groupe.