Earth, Wind & Fire

Earth, Wind & Fire

Cette fiche, consacrée à Earth, Wind & Fire, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de Earth, Wind & Fire en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur Earth, Wind & Fire

  • Pays : U.S.A.
  • Genre(s) : Groupe Funk, Star des hits des années 70 et 80
  • Label(s) :  Columbia Records
  • Earth Wind And Fire est un groupe incontournable de la génération funk, qui se forme à Chicago, en 1969, grâce au batteur de jazz, Maurice White. L'idée d'Earth Wind And Fire, selon Maurice White, est d'accorder différents styles musicaux dans un seul et même projet novateur. L'accomplissement de cette idée avec l'aide de son frère Verdine, met beaucoup de temps avant de trouver une véritable constante. Mais au début des années 70, Earth Wind And Fire signe toutefois avec la maison de disques, Warner Bros et produit deux albums : le premier éponyme et le deuxième, "Need Of Love".

    En 1973, la qualité du son d'Earth Wind And Fire devient de plus en plus remarquable avec l'arrivée de Philip Bailey. Ils produisent alors l'album, "Head To The Sky", qui se classe dans les dix meilleures ventes d'albums soul et l'opus, "Open Our Eyes", qui arrive numéro 1, en 1974. En 1975, Earth Wind And Fire produit une Bande Originale de film pour "That's The Way Of The World". En outre, l'un des morceaux les plus remarquables est le titre "Shining Star", qui propulse le groupe dans ceux des plus populaires des U.S.A. Par ailleurs, Earth Wind And Fire est également remarquable par les lives qu'il organise. L'album "Gratitude" reprend l'esprit de ces lives qui restent les plus grandioses et les plus extravagants que connaît la musique soul. Par la suite, deux nouveaux albums suivent, "Spirit" et "All 'n All", qui rassemblent les classiques, "Saturday Night" et "Fantasy". Finalement, le duo Maurice White et Philip Bailey donne des résultats prodigieux.

    Après la sortie d'un premier best of, Earth Wind And Fire prépare l'album, "I Am", qui comporte des titres intemporels dont le fabuleux, "After The Love Has Gone" et l'inoubliable, "Boogie Wonderland" avec le groupe, The Emotions. Le groupe atteint des sommets et une popularité croissante avec l'album "Faces", au début des années 80. Ce double vynil remarquable voit la puissance du titre, "Let's Groove". Durant les années 80 et 90, les productions du groupe se font plus rares. Maurice White essaie une carrière solo qui ne donne rien de concluant et Philip Bailey chante en duo avec Phil Collins, l'intemporel "Easy Lover". A cette période, la vie de Maurice White bascule à cause de la maladie de Parkinson, ce qui l'empêche de se produire comme il le souhaite. Il laisse alors sa place, au devant de la scène, à son frère Verdine pour accompagner Philip.

    En 2003, après un long silence, Earth Wind And Fire revient avec un nouvel album, "The Promise". Reconnu comme étant à la base d'une idée moderne de la musique et d'innovation majeure, de nombreux interprètes de la nouvelle génération ont exprimé leur reconnaissance, pour tout le travail du groupe. C'est le cas d'Outkast qui interprète le titre, "The Way You Move", au Grammy Awards en 2004, en duo avec Earth Wind And Fire. Le groupe demeure incontournable pour la nouvelle génération, inspirée par les musiques soul et funk.