The Corrs

The Corrs

Cette fiche, consacrée à The Corrs, recense les articles parus, des éléments discographiques et les musiques de The Corrs en écoute dans les programmes de la radio, ainsi que sa date de naissance pour connaitre son âge.

  • Informations sur The Corrs

  • Pays : Irlande
  • Genre(s) : Pop, Rock, Folk
  • Label(s) :  Atlantic Records
  • The Corrs se composent de trois sœurs et un frère nés en Irlande, à Dundalk dans le comté de Louth sur la côte est, au nord de Dublin : Andrea Corr naît le 17 mai 1974 (chant et flûte), Caroline Corr voit le jour le 17 mars 1973 (percussions), Sharon Corr est née le 24 mars 1970 (violon) et enfin Jim Corr vient au monde le 31 juillet 1964 (guitare et claviers). Par ailleurs, leurs parents, Jean et Gerry Corr sont musiciens. The Corrs existent depuis 1988 mais c'est en 1990, que le groupe se forme sérieusement et participe à une audition pour le film musical « The Commitments », du réalisateur Alan Parker. Seule Andrea tire son épingle du jeu en étant retenue pour un second rôle, celui de la petite sœur du personnage principal. Quant aux trois autres, ils se prêtent à des rôles de figuration. Toutefois, dans le même temps, ils rencontrent leur manager, John Hugues qui s'occupe de la coordination musicale du film. C'est à ce moment là qu'ils commencent à travailler et qu'ils prennent véritablement le nom de The Corrs.

    En 1992, le groupe donne son premier concert dans un pub à Dublin, The Waterfront et à la même période, Caroline devient la batteuse du groupe. Mais c'est en 1993, que The Corrs donnent réellement son premier concert professionnel dans un autre pub, toujours à Dublin. Les débuts sont très difficiles car les maisons de disques ne croient pas en leur style musical qui mélange des sonorités pop à de la musique traditionnelle. Pourtant, alors que le groupe joue une nouvelle fois dans un pub à Dublin, il se fait remarquer par l'Ambassadeur des Etats-Unis en Irlande, Jean Kennedy Smith. Par la suite, il propose à la formation de se produire à Boston lors d'une fête donnée par son frère Ted. Là-bas, The Corrs attirent l'attention l'un des vice-présidents d'Atlantic Records, Jason Flom qui recommande le groupe au producteur David Foster qui travaille à ce moment là sur l'album « History » avec Michael Jackson, au studio Hit Factory de New York. Ne parvenant pas à obtenir un rendez-vous avec David Foster, le groupe décide de se rendre directement au studio où il rencontre enfin le producteur et lui joue « Love To Love You ». A ce moment là, The Corrs signent aussitôt chez Atlantic Records.

    En 1995, les quatre irlandais partent travailler six mois en Californie sur leur premier album, « Forgiven, Not Forgotten » qui sort la même année. Ce disque s'écoule à trois millions d'exemplaires et devient à de multiples reprises Or ou Platine dans de nombreux pays. De retour en Irlande, l'équipe s'élargit : Emma Hill vient seconder John Hugues et deux musiciens rejoignent le groupe, le bassiste Keith Duffy et le guitariste Anthony Drennan qui est quelquefois remplacé par Connor Brady. Puis, The Corrs entament une première tournée mondiale en passant par la Grande-Bretagne, la France, l'Irlande, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne, la Norvège, la Finlande, le Danemark, la Suède, le Canada et même l'Australie. C'est un énorme succès.

    En 1996, le groupe travaille sur un deuxième album avec d'autres producteurs (celui d'Alanis Morissette, celui de Madonna…) et d'autres auteurs comme The Chieftains, un groupe irlandais sur une reprise de « Little Wing » de Jimi Hendrix. En 1997, « Talk On Corners » sort et se vend à plus de huit millions d'exemplaires dans le monde. Ce deuxième album est disque d'or au Portugal, en Italie, en Norvège, au Japon, en Thaïlande et seize fois disque de platine en Irlande, neuf mois en Grande-Bretagne, trois fois en Australie, en Malaisie et deux fois en Suède, au Danemark et à Singuapour.

    En outre, The Corrs multiplient les concerts et les participations à des festivals de bienfaisance : concert pour Peace International en 1996 ; concert pour les enfants du Libéria avec Lucciano Pavarotti « Pavarotti And Friends War Child For Liberia », concert de bienfaisance du Prince de Galles, hommage aux victimes de l'attentat d'Omagh en 1998 ; Prix Nobel de la paix, Solidays en 1999 ; Concern Fast pour les pays en voie de développement en 2001 ; Concern Fast, Jubilé en 2002 ; Brown Thomas International Fashion Show à Dublin (récoltes de fonds pour les associations Tchernobyl children's project, ISPCC, Christina Noble Foundation), initiative « We Are The Future » pour les jeunes en situation difficile, concert pour l'association mondiale des journaux, Concern Fast, concert contre le SIDA en Afrique en 2003… De plus, le groupe joue même pour le Vatican à Noël 1997 et plus récemment en 2002. En définitive, tout ce travail lui apporte plusieurs récompenses aux Brit Awards en 1999, aux NRJ Music Awards en 2001 et de nombreuses nominations.

    En 1999, The Corrs participent à divers festivals aux Etats-Unis et sort une nouvelle version du disque « Talk On Corners ». La même année, le groupe arrive un nouvel album live tiré d'un concert donné à l'émission MTV Unplugged. Peu après, Jean Corr décède et ses enfants lui dédient le troisième album studio plus électronique, « In Blue » qui se vend très bien en 2000 et en 2001. En 2001, une compilation best of arrive dans les bacs et en 2004, le quatrième album studio, « Borrowed Heaven » sort. Il est suivi d'une tournée mondiale, « Borrowed Heaven Tour 2004 » qui commence en Juin en Allemagne pour se terminer en Novembre en Grande-Bretagne.