Sheryfa Luna "Sheryfa Luna" : premier album de la gagnante de "Popstars 2007"

Sheryfa Luna "Sheryfa Luna" : premier album de la gagnante de "Popstars 2007"

Suite à l'actualité publiée le 31 octobre, Sheryfa Luna, gagnante de l'édition 2007 de « Popstars » et interprète de l'imparable « Quelque Part », s'apprête à sortir son infiniment attendu premier album, « Sheryfa Luna ». Envoyé aux radio le 31 octobre et sorti physiquement le 5 novembre, « Quelque Part » est le premier hit et single issu de « Sheryfa Luna ». Il était une fois l'émission télévisée « Popstars », un sacré coup de pouce du destin pour cette ancienne apprentie coiffeuse, prête à tout lâcher pour sa passion. Habituée à regarder les télé-crochets des différentes chaînes, Sheryfa Luna ne réalisait pas que l'envers du décor serait aussi déroutant. Remplie de bonheur après sa victoire lors de l'édition 2007 de « Popstars », Sheryfa Luna aurait pu vite sentir le succès lui monter à la tête.

« Je suis bien entourée par une équipe de malade, pleine d'attention et de conseils. Ils sont très objectifs avec moi et savent me parler car des fois, on peut très vite monter sur un nuage et voler trop haut. Ça rassure beaucoup quand tu pars dans l'inconnu », a confié Sheryfa Luna. Même si cette métisse kabyle-française vient d'un quartier populaire d'Evreux, et non de Paris « là où tout se passe », Sheryfa Luna a pu compter sur des expériences acquises plus jeunes, comme celle avec le rappeur Calbo de Ärsenik, qui avait repéré ses talents précoces lors d'une représentation à Evreux. Puis s'en sont suivies quelques maquettes et beaucoup de conseils sur le métier. Mais la rencontre avec madame Musique et ses enfants Hip-Hop et R'n'B ne date pas de sa démonstration dans la rue face à un Calbo surpris par le culot de Sheryfa Luna, alors mineure.

Issue d'une famille où, sur les huit enfants six sont chanteurs, Sheryfa Luna a pu se constituer un bagage musical solide en traînant dans les pattes de ses frères qui avaient construit un studio dans la maison familiale. « On a même un groupe Lirisystem ! Puis quand j'étais plus petite, vers neuf/dix ans, mes frères m'ont initié au hip-hop et au r'n'b, alors que moi, j'étais plus variété française. Ils m'ont fait écouter du Ärsenik, Lauryn Hill, Boyz II Men ! », a expliqué Sheryfa Luna. « Par contre, je voulais vraiment être dans mon truc à moi. Ça a été dur et ils ont eu du mal à l'accepter ». Encore plus quand elle a dû leur expliquer qu'elle allait s'essayer à un casting pour « Popstars ».

« Ils n'étaient pas convaincus car ils pensaient au concept des autres années. Ils ne savaient pas que c'était hip-hop et r'n'b. Ils me disaient que je serai grillée si je perdais. On apprécie le mouvement et nous ne voulions pas être grillés. Alors, je les ai rassuré en leur disant que c'était dans un genre musical qu'ils aimaient, qu'il y avait Youssoupha avec moi dans les ateliers d'écriture, des visages d'artistes comme Diam's dans les bandes annonces pour les castings... », a ajouté Sheryfa Luna. Croire à une énième chanteuse sans personnalité est donc faux, puis penser aussi qu'on a à faire à une Diam's bis serait purement fortuit. Par exemple, Diam's s'est servie de son adoration pour Joey Starr afin de pouvoir créer son personnage. Pour Sheryfa Luna et Diam's, idem, avec toujours dans son sac, les paroles de la rappeuse.

« Au début, j'étais très flattée, mais quand tu veux faire ton nid, c'est dur à vivre lors de l'émission ! En tout cas là, je me suis laissée pousser les cheveux, avec du volume, j'ai mis des talons, ça n'a plus rien à voir... En tout cas c'est quelqu'un qui m'inspire, au même titre que des millions de filles en France », a reconnu Sheryfa Luna. Et pour accéder à sa propre bulle, Sheryfa Luna a pu travailler avec une équipe de rêve à ses côtés. On compte le grand manitou Sulee B Wax (Wallen), réalisateur et producteur de l'ensemble, un Kery James venant au studio pour lui dire qu'il va écrire un morceau, un Singuila souvent présent au studio ou encore Laure Milan invitée sur un titre, sans oublier Benjamin Chulvanij qui s'est occupé de Diam's pendant des années et Sébastien Farran pour gérer la première tournée à venir de Sheryfa Luna.

Un véritable travail d'équipe s'est par ailleurs instauré, rien n'a été imposé à Sheryfa Luna, connaissant son caractère affirmé, le contraire aurait surpris. Sheryfa Luna a ainsi trouvé le canevas idéal pour coucher ses peines et ses espoirs, énergique dans ses up-tempos telles ses chorégraphies passionnées avec les Wanted Posse jusqu'à en être langoureux, sans aller dans le guimauve, avec ses slows et ses mid-tempos. Le r'n'b a rarement pu rivaliser avec les Etats-Unis, mais ici, la honte est mise au placard. On lève la tête à l'écoute de ce premier album de pop-r'n'b pertinent, produit avec classe et avec des mains expérimentées, sur lequel aurait très bien pu chanter Wallen ou Nelly Furtado. Fidèle à un univers musical, Sheryfa Luna l'est aussi avec ses textes, ceux d'une fille de son temps, qui se pose un tas de questions, celles de toutes les filles de sa génération.

Des pointures comme Singuila, Laure Milan ou encore Youssoupha, ont également participé à l'écriture. Sheryfa Luna va montrer qu'une jeune chanteuse issue d'un télé-crochet peut éviter les chansons lisses. De toute manière, sa jeune vie lui a déjà montré les crocs. Sheryfa Luna sait garder les yeux ouverts et connaissait même ses priorités textuelles avant de débuter son premier album : son père, son neveu et ses racines. « Je suis jeune, certes, mais j'ai déjà acquis certaines expériences, il m'est arrivé des trucs super durs. J'en parle par exemple dans 'Au Revoir' où j'évoque mon neveu décédé, devant moi, à neuf ans d'une rupture d'anévrisme », a confié Sheryfa Luna.

« En plus d'être un choc énorme pour la famille, ça a été très dur pour moi. J'ai pris cinq ans dans la tête en quelques mois. Il fallait que j'en parle sur ce CD, dans le titre, je me suis mis à sa place comme si je parlais à ma soeur ». L'histoire de Sheryfa Luna se dévoile peu à peu via ses chansons. Sur « D'ici Et D'ailleurs », où elle évoque avec attachement le sang kabyle apporté par son père, on peut se demander pourquoi elle ne lui demande pas de plus l'éclairer sur des origines méconnues. Et bien, on le comprend en écoutant « Des Choses Qui Ne Se Disent Pas », mis en mot par Kery James, où elle cherche un lien qu'elle n'a pas eu avec cet homme arrivé en France à 19 ans, tous deux bloqués par un mur affectif.

Les liens entre les chansons sont également présents sur les histoires d'amour plus légères, mais importantes pour les filles de son âge, comme en atteste le premier single, « Quelque Part » ou « On Ressent ». On comprend donc l'intérêt du « Je Ne Céderai Pas » après l'écoute du texte de Singuila sur la désillusion amoureuse, « Il Avait Les Mots », où elle n'est pas encore prête à se laisser faire, avec cette histoire entre un homme mûr et une fille plus jeune. Sheryfa Luna veut donc « chanter ses espoirs et faire partie des vôtres » et elle fera tout pour « Garder Cette Vie » dans les années à venir. Son histoire d'amour entre elle et la musique ne commence pas, elle se renforce.

Voici le tracklisting du premier album éponyme de Sheryfa Luna :

* 01. « Aime Moi »
* 02. « Fais Un Pas »
* 03. « Quelque Part »
* 04. « Il Avait Les Mots »
* 05. « Tant Que Je Chante »
* 06. « Non »
* 07. « D'ici Et D'ailleurs »
* 08. « Des Choses Qui Ne Se Disent Pas »
* 09. « Je Ne Céderai Pas » Featuring VR
* 10. « On Ressent »
* 11. « Au Revoir »
* 12. « Interlude »
* 13. « Larmes »
* 14. « Garder Cette Vie »

Ecouter & Commander « Quelque Part », premier single extrait du premier album éponyme de Sheryfa Luna

Ecouter & Commander le premier album éponyme de Sheryfa Luna

Ecouter Sheryfa Luna sur Musique-radio.com

Réaction sur cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette information musicale.
Soyez le premier à réagir en donnant votre avis !