Tiken Jah Fakoly : "L'Africain" le 24 septembre & "L'Olympia" le 15 octobre

Tiken Jah Fakoly : "L'Africain" le 24 septembre & "L'Olympia" le 15 octobre

Trois ans après « Coup De Gueule », Tiken Jah Fakoly (un ivoirien à l'instar du groupe Magic System) revient sur le devant de la scène avec son nouvel album studio, « L'Africain », lequel est annoncé pour le 24 septembre sur Barclay. Trois éditions de « L'Africain » sont présentées, deux CDs (une standard super jewel box et une limitée incluant un DVD digifile) et une vinyl. « L'Africain » a été produit entre Bamako, Paris et Londres, et Tiken Jah Fakoly s'est entouré des producteurs Kevin Bacon et Jonathan Quarmby (ayant travaillé avec Ziggy Marley, Finley Quaye, Del Amitri). « L'Africain », dont une partie des titres a été écrite par Magyd Cherfi (connu, reconnu et adulé comme chanteur et auteur du groupe toulousain Zebda), inclut les featurings du sénégalais Akon, de Soprano (Psy 4 De La Rime) et de l'ivoirien Beta Simon (premier artiste signé sur le tout nouveau label de Tiken Jah Fakoly : Fakoly Production).

Présenté aux radios dès aujourd'hui, « Ouvrez Les Frontières » est le premier single tiré de « L'Africain ». Ecrit par Magyd Cherfi et interprété avec Soprano, ce premier extrait est le premier volet d'un triptyque consacré au sujet de l'immigration. Car trop souvent « L'Africain » n'a d'autre choix que de partir pour s'échapper. Cette quête d'eldorado n'est pas sans risque, les images se bousculent, elles font mal. Le volet se ferme sur « L'Africain » à Paris, adaptation du « Englishman In New York » de Sting. Cette collaboration avec Magyd Cherfi, ébauchée avec « Tonton D'America » sur « Coup De Gueule », se prolonge sur deux autres titres dont le bouleversant « Soldier ». En duo avec le sénégalais Akon, Tiken Jah Fakoly rend hommage à tous ses frères de ghetto qui, de l'Irak à la Somalie, sont entraînés dans des conflits qui leur échappent.


(Avec l'aimable autorisation de Barclay)


« L'Africain » est également déchiré entre tradition et modernité. Tiken Jah Fakoly s'indigne des coutumes moyenâgeuses du mariage forcé (« Ayebada ») ou des mutilations sexuelles (« Non A L'excision »). Il y a toujours eu une certaine tristesse dans sa voix mais, c'est l'un des prodiges du reggae, il s'agit d'une tristesse de combat, infatigable et finalement pleine d'espérance. « L'Africain » a été enregistré dans le studio que Tiken Jah Fakoly a ouvert à Bamako, « H. Camara », du nom de ce comédien ivoirien qui l'avait hébergé à ses débuts et qui depuis a été assassiné par les escadrons de la mort. C'est aussi la première fois que sont réunis en studio les musiciens qui l'accompagnent habituellement en tournée. Tout un symbole car dans ce groupe se retrouvent un peu toutes les couleurs de la diaspora (ivoiriens, béninois, antillais, cap verdien et quelques français, quelques « françafricains » devrait-on dire).

De Bamako à Londres en passant par Paris, la réalisation de Kevin Bacon et Jonathan Quarmby (producteurs anglais du premier album de Finley Quaye) donne à l'ensemble cette étonnante touche « roots » futuriste faisant de « L'Africain » le disque le plus traditionnel et le plus contemporain de Tiken Jah Fakoly à ce jour. Cet équilibre, on le doit autant à l'apport de programmations hip-hop, à l'usage de samples (« Yéyé » de Geoffrey Oreyma sur « Non A L'Excision »), qu'à l'intervention d'instruments mandingues (avec la participation du joueur de kora Toumani Diabaté sur « Ma Côte D'Ivoire). Ce dernier titre offre une lueur d'espoir. Aujourd'hui, son pays tente de se reconstruire après avoir failli basculer dans la guerre civile. « Ma Côte D'Ivoire », avec Beta Simon, est un message de réconciliation, un pont jeté entre deux camps, deux ethnies, deux douleurs. Elle résonne comme une promesse de retour et d'unité, un acte de foi dans l'avenir, par un héros d'aujourd'hui.

« L'Africain » donne suite à « Coup De Gueule » en 2004, deuxième album signé sur Barclay et septième d'une carrière entamée à l'orée des années 90. Enfin, en parallèle à « L'Africain », Tiken Jah Fakoly continue sa nouvelle tournée mondiale. A partir du mois d'octobre, il prévoit de faire des escales dans plusieurs villes de France et sera notamment à « L'Olympia » de Paris le 15 octobre prochain. Toutes les dates de la nouvelle tournée mondiale de Tiken Jah Fakoly sont en ligne sur son site officiel. La billetterie est ouverte, réservations dans les points de vente habituels.

Réserver vos places de concerts pour Tiken Jah Fakoly

Ecouter & Commander le nouvel album studio « L'Africain » de Tiken Jah Fakoly

Ecouter Tiken Jah Fakoly sur Musique-radio.com

Regarder l'interview inédite de Tiken Jah Fakoly, évoquant son nouvel album studio « L'Africain », sur Musique-radio.com

Réaction sur cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette information musicale.
Soyez le premier à réagir en donnant votre avis !