En bref : Yannick Noah n'a "pas de haine, pas de rancoeur ni de rancune"

En bref : Yannick Noah n'a "pas de haine, pas de rancoeur ni de rancune"

Yannick Noah ne se reconnaît plus dans ce qu'il avait déclaré en 2005, une phrase qui avait défrayé la chronique : « Si Sarkozy passe, je me casse ». Aujourd'hui, Yannick Noah a changé d'avis, il a choisi de rester en France et confié au « Parisien » qu'il n'avait « pas de haine, pas de rancoeur ni de rancune » après l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. « Je suis ici (en France) jusqu'en avril 2008, j'ai plein de choses à faire ici. Je suis parti pour 150 concerts », a déclaré Yannick Noah. « Maintenant les élections sont passées. Je positive. J'espère que les gens qui ont un espoir de changement vont le trouver ».

Nouveauté à écouter dans le « Carte Blanche » sur Musique-radio.com : Yannick Noah - « Destination Ailleurs »

Ecouter le « Programme M' » sur Musique-radio.com

Ecouter le « Millenium » sur Musique-radio.com

Réaction sur cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette information musicale.
Soyez le premier à réagir en donnant votre avis !